UA-37310234-2
topblog Ivoire blogs

12/02/2015

LA COMMISSION DE LA CEDEAO recrute JURISTE

Offre d'emploi en Côte D'Ivoire

A lire : Comment postuler aux offres d'emploi sur les blog

Liste des Cabinets à éviter - A lire Avant tout

LA COMMISSION DE LA CEDEAO 
recrute 
JURISTE 
(1 Poste) 

Recrutement Internacional

  • Département: Energie et Mines
  • Direction: ERERA
  • Grade: D1
  • Salaire annuel: USD 60,372 - USD 75,005
  • Superviseur: Président, ARREC
  • Référence: ECW-ERERA/REC/PR-D/002/2015
  • Durée: Cinq (5) ans Contrat à durée déterminée non renouvelable.
  • Lieu d'affectation: Accra, Ghana
  • Date de Fermeture: 09 Mars 2015 

La Communauté Economique Des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a institué l’Autorité de Régulation Régionale du secteur de l’Electricité de la CEDEAO (ARREC) pour réaliser le Projet de Régulation du Secteur de l’Electricité Ouest Africain dans le cadre du Système d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain.  

Pour le fonctionnement effectif des activités de l’ARREC, la Commission procède au  recrutement d’une personne compétente et qualifiée pour le poste de Juriste qui va siéger au Conseil de Régulation de l’ARREC.

Le  Juriste, membre du Conseil de Régulation, assure conjointement avec les autres membres, la responsabilité de la régulation des échanges transfrontaliers d’électricité, conformément aux  dispositions des textes communautaires. Ils exercent leur fonction à plein temps. 

Tâches et responsabilités

Le Juriste est chargé notamment:

  • D’apporter son expertise dans l’élaboration des actes du Conseil et de s’assurer, en particulier, de la conformité juridique de tous les actes passés par le Conseil dans le cadre de l'exécution de sa mission générale de régulation des échanges transfrontaliers d'électricité et du règlement des litiges ;
  • D’assister le Président du Conseil de Régulation dans l’exécution de ses responsabilités, notamment dans l'organisation, le suivi et le contrôle de l’ensemble des activités de l’ARREC, dans l'établissement du rapport annuel et dans la préparation et l’exécution du budget de l’ARREC ;
  • Rédaction et élaboration de textes, licences et cahiers de charges, législation et réglementation, contrats ou accords d’interconnexion, passation de marchés ;
  • Pilotage de réformes institutionnelles, politiques énergétiques, libéralisation et régulation du secteur de l’énergie.
  • Analyse des règlementations des secteurs électriques des Etats membres de la CEDEAO ;
  • Diagnostic des contrats d'échanges d'énergie transfrontaliers existants ou en cours de préparation et leur mise en œuvre ;
  • Management de questions juridiques (joint-venture, partenariat public privé, questions tarifaires) liées aux échanges transfrontaliers d’énergie électrique et à la gestion des marchés ;
  • Définition des règles et procédures juridiques de fonctionnement du marché régional de l'électricité ;
  • Contrôle du respect par les partenaires des règles commerciales et de leurs engagements contractuels et l'élaboration de procédures de règlement des litiges ;
  • De prendre part aux délibérations du Conseil.

Qualifications / Expériences

Les candidats aux postes de Juriste du Conseil de Régulation de l’ARREC seront nommés sur la base de leur intégrité morale et de leur expertise. Ils devront avoir occupé avec succès un poste de direction dans le cadre de leurs fonctions antérieures.

a)    Diplômes et Qualifications

  • Les candidats doivent être titulaires d’un diplôme d’études supérieures, niveau bac + 5, en droit ;

b)    Expérience : Les candidats à ce poste  devraient avoir:

  • Au moins douze (12) ans d’expérience professionnelle avérée en matière de législation et de réglementation dans le domaine de l’énergie, particulièrement en matière d’élaboration et de rédaction de textes, de licences et de cahiers des charges, de contrats ou d'accords d'interconnexion, de passation des marchés, etc.
  • Au moins 5 années d’expérience de la gestion d’une équipe, de préférence à un poste de supervision, au sein d’une organisation internationale;
  • Les candidats doivent avoir une bonne connaissance des institutions et des mécanismes communautaires au sein de l’espace CEDEAO et une expérience confirmée dans le domaine de la régulation du secteur électrique en Afrique, de même  qu’une  expérience  dans la pratique des  relations et négociations internationales constituent des atouts.
  • Une bonne connaissance des questions de politique énergétique, en particulier des réformes institutionnelles du secteur de l’électricité, ainsi que des questions juridiques liées aux échanges transfrontaliers d’énergie électrique et à la gestion des marchés électriques.

Compétences requises

  •  Diplomatie
  •  Aisance relationnelle
  •  Sens de l’écoute et de l’initiative
  •  Esprit d’équipe, d’analyse et de synthèse
  •  Disponibilité, organisé et rigoureux
  •  Maîtrise des principaux logiciels bureautiques (Pack office…) ;
  • Bonne connaissance des questions politiques de l’Afrique de l’Ouest et des mécanismes politiques des Nations Unies, Union Africaine, Union Européenne, etc.
  • Avoir de très bonnes  compétences en rédaction et en communication.
  • Doté d’un esprit d'analyse et de synthèse, le candidat doit circonscrire les problèmes et participer à l'élaboration des solutions, il fait preuve d'autonomie tout en démontrant une grande capacité à travailler en équipe. 

Age

Le candidat ne doit pas avoir 50 ans ou plus au moment du recrutement et doit être un citoyen de l'un des Etats membres de la CEDEAO.

Langue

Parler couramment une des langues officielles de la Commission: anglais, français et portugais. Une connaissance pratique d'une autre serait un avantage.

 Pour postuler, cliquez ici

Pour signaler une erreur ou un abus, envoyez un mail à Contact

| | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |