UA-37310234-2
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

12/02/2015

LE MINISTERE DE LA JUSTICE, DES DROITS DE L'HOMME ET DES LIBERTES PUBLIQUES (MJDHLP) recrute UN COORDONNATEUR POUR LE PROJET DE RENFORCEMENT DU SYSTEME JUDICIAIRE ET PENITENTIAIRE ET DE LA PROTECTION DES DROITS DE L'HOMME EN COTE D'IVOIRE

Offre d'emploi en Côte D'Ivoire

A lire : Comment postuler aux offres d'emploi sur les blog

Liste des Cabinets à éviter - A lire Avant tout

LE MINISTERE DE LA JUSTICE, DES DROITS DE L'HOMME ET DES LIBERTES PUBLIQUES (MJDHLP) 
recrute 
UN COORDONNATEUR POUR LE PROJET DE RENFORCEMENT DU SYSTEME JUDICIAIRE ET PENITENTIAIRE ET DE LA PROTECTION  DES DROITS DE L'HOMME EN COTE D'IVOIRE 

Ayant atteint le point d'achèvement de l'initiative PPTE le 26 juin 2012, la France et la Côte d'Ivoire ont mis en place le Contrat de Désendettement et de Développement (C2D). Ce programme vise essentiellement le développement et la lutte contre la pauvreté en Côte d'Ivoire. Le secteur de la Justice a été jugé éligible au C2D, en vue du renforcement du système judiciaire et pénitentiaire et de la protection des droits de l'Homme, car, la justice doit jouer un rôle central dans le rétablissement de la paix sociale et dans l'accompagnement du développement du pays.

Pour contribuer aux réformes importantes déjà entreprises, sur financement national ou avec l'appui des partenaires au développement, le C2D intervient pour l'atteinte des objectifs suivants : (i) promouvoir un système judiciaire de qualité en soutenant le renforcement des capacités des ressources humaines du secteur, y compris dans le domaine de la Justice commerciale, (ii) contribuer à la promotion et à la protection des Droits de l'Homme et contribuer à la protection judiciaire de l'enfance et de la jeunesse et (iii) améliorer l'accès de tous aux services de la Justice en construisant et en équipant des tribunaux, cours d'appel et maisons d'arrêt et de correction. Pour ce faire, le Ministère de la Justice, des Droits de l'Homme et des Libertés Publiques recrute un coordonnateur de l'Unité de Coordination du Projet (UCP).

Tâches et responsabilités du Coordonnateur :

  • la gestion administrative, technique et financière du projet, conformément au manuel de procédures administrative, financière et comptable du C2D ;
  • la planification, la coordination et la mise en oeuvre des activités, en concertation avec les différents partenaires du projet, notamment : l'Agence Française de Développement (AFD), le Secrétariat Technique C2D (ST-C2D), la DAAF et les autres Directions du Ministère de la Justice, des Droits de l'Homme et des Libertés Publiques (MJDHLP), les ONG partenaires, etc. ;
  • l'ordonnancement des dépenses, conformément au Décret N°2013-625 du 04 septembre 2013 et les modifications suivantes, portant procédures et modalités d'exécution des dépenses financées sur les ressources du C2D,
  • le management de l'équipe de l'UCP et la coordination du plan de travail,
  • l'élaboration et le suivi de la mise en oeuvre du Plan Annuel d'Activités du projet et du Plan de Passation de Marchés du projet, validé par la Direction des Marchés Publics;
  • le respect des procédures adoptées pour la mise en oeuvre du projet,
  • la coordination avec d'autres programmes et services intervenant sur des activités relevant de l'objet du projet,
  • le suivi évaluation des activités du projet ;
  • l'élaboration de rapports d'activités réguliers à l'intention du MJDHLP, de l'AFD et du ST-C2D, selon le format figurant dans le manuel de procédures du C2D ;
  • la participation aux réunions du Comité Technique Bilatéral du C2D en tant que de besoin.

Le Coordonnateur a sous sa responsabilité l'ensemble du personnel de l'UCP. Il doit donc :

  • assurer une planification et un suivi des activités ;
  • coordonner le fonctionnement quotidien de l'UCP,
  • veiller à mobiliser les moyens mis à la disposition de l'UCP pour son fonctionnement,
  • rendre compte de ses activités, de façon régulière (mensuellement), au Directeur de Cabinet du Ministère de la Justice, à l'AFD et au ST-C2D. 

Qualifications et expériences requises

Diplôme et qualification

  • Le candidat devra justifier d'un niveau d'étude BAC+5 au minimum avec un diplôme (Droit, Science économique, Gestion de projet ou diplôme équivalent).
  • Il devra avoir une bonne maîtrise de l'outil informatique (Word, Excel, Powerpoint, Internet, ...).

Expérience professionnelle

Le candidat devra justifier :

  • d'une expérience pertinente d'au moins 10 ans dont 5 dans le domaine de la justice et au moins 2 ans dans la gestion des projets ;
  • d'une expérience dans la gestion d'un projet financé par les bailleurs de fonds tels que la Banque Mondiale, la Banque Africaine de Développement ou l'AFD;
  • d'une bonne expérience dans la gestion de projets, notamment une expérience professionnelle en coordination de projets de 2 à 5 ans minimum en qualité de Coordonnateur ou de chef de projet, si possible dans le domaine judiciaire ;
  • d'une capacité à animer des discussions techniques, en rapport avec le contenu des projets de la justice,
  • d'une capacité à administrer et à coordonner une équipe pluridisciplinaire et multiculturelle ;
  • d'une bonne capacité à travailler en équipe et à avoir de bonnes capacités de communication et de rédaction,
  • une bonne maîtrise des processus de passation de marché et la connaissance du secteur de la justice seront un atout,
  • d'une bonne connaissance du fonctionnement de l'administration ivoirienne en général et de l'environnement judiciaire en particulier.

Les termes de références détaillés peuvent être consultés sur le site www.justice.gouv.ci  ou auprès des services du Directeur de cabinet du Ministre de la Justice, des Droits de l'Homme et des Libertés Publiques.

Les candidats peuvent déposer leur demande à l'adresse mentionnée ci-après : Ministère de la Justice, des Droits de l'Homme et des Libertés Publiques,  sis au Plateau, rue du commerce, Immeuble Symphonie (ex-CNA), derrière les Galeries Peyrissac, 01 BP 2020 Abidjan 01 - Tél. : (+ 225) 20 33 90 40 - Fax : (+ 225) 20 32 00 47

Sous plis fermés sans nom de l'expéditeur, ni aucun signe distinctif et portant la mention :

« Recrutement pour le poste de Coordonnateur de l'Unité de Coordination du projet C2D-Justice »

Au plus tard le 24 février 2015 à 17 h 00 mn auprès de Madame Kébé Dorothée, à la porte N ° 16.

NB : Les candidatures remises en retard ne seront pas acceptées.

Pour signaler une erreur ou un abus, envoyez un mail à Contact

| | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |