UA-37310234-2
topblog Ivoire blogs

18/02/2015

LA CROIX ROUGE DE COTE D'IVOIRE recrute 02 TECHNICIENS WASH

Offre d'emploi en Côte D'Ivoire

A lire : Comment postuler aux offres d'emploi sur les blog

Liste des Cabinets à éviter - A lire Avant tout

LA CROIX ROUGE DE COTE D'IVOIRE
recrute
02  TECHNICIENS WASH

Dans le cadre de la mise en oeuvre d'un projet de Prévention et de Réponse à l'Epidémie d'Ebola, la Croix Rouge de Côte d'Ivoire, en collaboration avec l'ONG Terre des Hommes Italie, recherche deux (02) TECHNICIENS WASH pour un CDD de 03 mois.

  • Avis de vacance N° : CRCI/DRH/DP-TdHI/2015-004

  • TITRE DU POSTE :  TECHNICIEN WASH         
  • Lieu d'affectation : Poste basé à Abidjan
  • Date d'ouverture : 13 février 2015
  • Date de clôture :  20 février 2015 à 17h00

Les candidatures reçues après la date limite ne seront pas prises en compte

PRESENTATION DE L'ONG TDH

Terre des hommes Italie (TDH-i) est reconnue par l'Etat de Côte d'Ivoire grâce à l'Arrêté N°648/MEMAT/DGAP/DAG/SDVA du 1er août 2005 et l'Accord d'Etablissement N°S. 136 et N° d'Immatriculation 743 signé avec le Ministère des Affaires Etrangères le 10 juillet 2012.

Terre des hommes Italie intervient en Cote d'Ivoire depuis 1997 d'abord à travers le soutien au Centre "Amis de Coeur" de Doukouré et Yahosei à Yopougon qui oeuvre pour l'éducation, l'alphabétisation et en soutien nutritionnel auprès de plus de 500 familles.

Dans sa logique d'amélioration des capacités de la société civile, TDh-i a depuis 2004 développé des partenariats avec des ONG locales ;

  • Les soeurs de Saint Thérèse de l'Enfant Jésus pour un appui à 150 enfants séropositifs à Koumassi,   
  • Le Mouvement pour l'Education, la Santé et le Développement (MESAD) pour des actions de protection de l'enfance, de promotion de la jeunesse, de promotion de la santé et de développement communautaire dans de nombreux quartiers précaires de Yopougon, Abobo, Adjamé, Attécoubé, Treichville, Port-Bouêt, Koumassi, Aboisso, Toumodi et Yamoussoukro.
  • Le CIRBA (Centre Intégré de Recherche Bio Clinique d'Abidjan) pour des actions d'appui au système de santé ivoirien et autres actions de santé publique (santé génésique, santé materno-infantile, nutrition, lutte contre le SIDA,...)

Actuellement TDH-It met en oeuvre un projet d'appui à la scolarisation des enfants issus des quartiers précaire à Abidjan et Toumodi, un projet d'appui aux système de santé pour l'amélioration de la qualité et de l'accessibilité des services de santé notamment materno-infantile dans les Districts sanitaires de Yopougon Ouest-Songon, Dabou, AboboOuest, Koumassi-Port-Bouet-Vridi, Anyama et Grand-Bassani.

Dans le contexte sous-régional de l'épidémie Ebola, notre organisation met un oeuvre un projet d'appui à la mise en place d'un système de prévention, d'alerte et de réponse dans les Directions Régionales d'Abidjan 1 Grands Ponts, Abidjan 2 et dans le District Sanitaire de Grand-Bassani dans le cadre du Programme de Préparation et de Réponse contre la maladie à virus Ebola en Côte d'Ivoire.

CONTEXTE DU PROJET

Depuis le déclenchement de l'épidémie de la maladie à virus Ebola en Afrique de l'Ouest en mars 2014, la Côte d'Ivoire, pays frontalier avec deux (Libéria et Guinée) des trois pays actuellement les plus contaminés par l'épidémie (4 657 cas et 2 694 décès au Libéria, 1 540 cas et 904 décès en Guinée, au 19 Octobre 2014), a élevé son niveau d'alerte et initié des activités de préparation et de réponse contre la maladie à virus Ebola. Grâce au partenariat déjà noué avec les autorités sanitaires locales, Terre des hommes a participé à cette mobilisation initiale, notamment à travers des activités de sensibilisation et prévention auprès des communautés et du personnel de santé, profitant de notre expertise et de notre présence sur la zone d'intervention dans le cadre du PRSS-ECHO.

En septembre 2014, compte-tenu de la progression spectaculaire de l'épidémie Ebola, et en conformité avec les recommandations de l'OMS, le Gouvernement de la Côte d'Ivoire, à travers le Ministère de la Santé et de la lutte contre le Sida (MSLS), a élaboré un Plan de préparation et de réponse contre la fièvre Ebola, plus adapté à la situation et décidé de renforcer davantage ses préparatifs pour contenir l'éventuelle épidémie.

L'action se propose d'appuyer la mise en oeuvre de ce Plan au niveau du "Grand Abidjan", identifié comme zone à risque. En effet son importante population, son attractivité (au niveau national mais aussi sous-régional), la possibilité d'accueillir des populations venues des zones frontalières en cas de début d'épidémie, la précarité de nombreux quartiers, la promiscuité des populations, l'importante mobilité de ses habitants au sein même de la ville représentent d'une part un frein à une détection précoce et une réponse rapide et d'autre part, des facteurs pouvant faciliter la propagation de la maladie. Cette situation est renforcée par la diversité des structures/offres de soins (notamment des établissements sanitaires privés qui échappent parfois au contrôle des autorités sanitaires locales), l'insuffisance de communication entre les ESPC et les communautés ainsi que le déficit de formation pratique du personnel de santé. De plus, le contexte spécifique à Abidjan de superposition du niveau central et du niveau périphérique se traduit par des difficultés notamment en matière de répartition des rôles et de coordination, entraînant de fait un désengagement des autorités sanitaires locales. Tout ceci complique la mise en place d'un dispositif de prévention et de réponse efficace.

Pour réduire les risques, TDH-i souhaite apporter un appui aux autorités sanitaires locales principalement en matière de planification et coordination, en surveillance épidémiologique (système d'alerte), prévention et sensibilisation (du personnel de santé et des communautés) et en renforcement des capacités techniques et logistiques (appui à la formation et en l'équipement).

Ces axes d'action répondent en tous points aux objectifs énoncés dans le "Plan national de préparation et réponse contre la fièvre Ebola".

Dans le cadre du C2D (contrat développement/désendettement) financé par l'Agence Française de Développement (AFD), la DG ECHO finance Terre des hommes Italie pour la mise en oeuvre du Programme de Préparation et de Réponse contre la maladie à virus Ebola en Côte d'Ivoire - Appui à la mise en place d'un système de prévention, d'alerte et de réponse dans les Directions Régionales d'Abidjan 1 Grands Ponts, Abidjan 2 et dans le District Sanitaire de Grand-Bassam. Cela concerne 11 districts sanitaires et environ 200 ESPC.

Les actions de formation et de sensibilisation/formation seront conduites en partenariat avec la CRCI, notamment en s'appuyant sur ces équipes de formateurs et sur ses comités locaux.

De plus, deux techniciens Watsan de la CRCI intégreront l'équipe projet notamment pour assurer les activités de suivi et de supervision.

Le projet a débuté le ler Novembre 2014 et se déroulera jusqu'au 30 Avril 2015. Il est mise en oeuvre en partenariat avec le MESAD et la CRCI.

Concernant les activités principales de ce projet, il s'agit de :

  • Appuyer la planification et la coordination de la lutte contre la Maladie à fièvre Ebola ;
  • Sensibiliser les populations sur les risques liées à la maladie et la conduite à tenir ;
  • Contribuer au renforcement de la surveillance épidémiologique;
  • Appuyer les directions régionales et les districts sanitaires dans la sensibilisation du personnel de santé et dans le renforcement des capacités de préparation et de réponse face à la maladie hémorragique à virus Ebola de ;

Sous la responsabilité du chef de délégation, l'équipe projet est composée d'un (1) coordonateur de projet, un (1) coordinateur technique médecin épidémiologiste, un (1) médecin épidémiologiste, deux (2) techniciens Watsan CRCI, un (1) coordinateur des activités communautaires, un (1) coordinateur adjoint des activités communautaires, cinq (5) superviseurs, quatre-vingt-quatre (84) agents sensibilisateurs, un (1) logisticien, un (1) comptable.

L'équipe projet sera amenée à collaborer avec l'équipe sanitaire déjà présente et sera appuyée par le coordinateur sanitaire de Terre des hommes Italie en Côte d'Ivoire. Les techniciens Watsan travailleront sous la responsabilité du coordinateur du projet.

OBJECTIF DU POSTE

Les technicien Watsan contribueront à l'organisation et l'animation des formations du premier niveau. Ils s'assureront, en collaboration avec les médecins, du suivi et de la supervision des formations en cascades prévues au niveau district, au niveau ESPC /HG et au niveau des relais communautaires/volontaires CRCI. Ils auront à charge la supervision des activités de sensibilisation/prévention du projet en matière de désinfection et gestion des cadavres.

REFERENT

  • Hiérarchique et décisionnel : Coordinateur du projet,
  • Liaisons fonctionnelles externes : autorités sanitaires, personnel de santé

PRINCIPALES TÂCHES ET RESPONSABILITES

  • Participer à la planification effective et à la mise en oeuvre et au suivi des activités du projet,
  • Appuyer la constitution et la formation des équipes d'appui des Districts sanitaires,
  • Assurer une supervision et un suivi continu des formations en cascades notamment pour les volets concernant l'hygiène hospitalière, la désinfection et la gestion des cadavres,
  • Participer à la supervision des activités de sensibilisation/prévention
  • Maintenir une collaboration étroite avec les différents acteurs (hygiénistes des districts sanitaires, agent de l'INHP, etc.),
  • Evaluer régulièrement la disponibilité des stocks de sécurité d'hygiène de base des Districts et centre de santé,
  • Le cas échéant, apporter un appui technique (conseils) dans la désinfection des lieux affectés,
  • Capitaliser les résultats obtenus,
  • Rédiger les rapports d'activités,

NB : Ce descriptif de poste liste de manière non-exhaustive les principales responsabilités qui pourront amener à être modifiées au cours de la mission. L'intéressé(e) en sera alors informé(e) officiellement.

QUALIFICATIONS, COMPETENCES ET QUALITES REQUISES

  • Etude supérieur dans le domaine de l'hygiène et assainissement et/ou gestion des risques sanitaires ou tout autre domaine équivalent
  • Avoir une expérience professionnelle d'au moins 3 (trois) ans,
  • Compétences solides en matière d'hygiène hospitalière et d'assainissement, épidémie,
  • Capacités d'analyse de l'hygiène hospitalière, de la gestion des déchets et de la gestion des cadavres,
  • Aptitudes relationnelle (contact permanents avec les autorités sanitaires et le personnel de santé)
  • Rigueur, sens de l'organisation, adaptabilité,
  • Capacités à travailler en équipe pluridisciplinaire,
  • Qualités rédactionnelles indispensables,
  • Disponibilité immédiate pour la prise de fonction,
  • Connaissance du système de santé ivoirien serait un plus.

Les dossiers de candidature comprenant CV, lettre de motivation, prétentions salariales ainsi que les noms de trois (03) personnes de référence sont à déposer au Siège de la CRCI à Abidjan Plateau ou envoyer par e-mail à recrutements.crci@croixrouge-ci.org

Pour signaler une erreur ou un abus, envoyez un mail à Contact

| | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! | | |